Catégories

Qui annonce le décès à la famille ?

Qui annonce le décès à la famille ?

Lorsque survient un décès, l’un des moments les plus durs est celui de l’annonce de la nouvelle à la famille. Ce n’est pas toujours facile de trouver la bonne manière encore moins les mots justes pour le dire. Pire, il est encore plus difficile de trouver celui qui va s’occuper de l’annonce. Cet article aborde la question. Lisez plutôt.

Comment annoncer un décès à une famille

C’est une évidence que vous devez tourner votre langue sept fois avant de sortir le moindre mot. Autrement dit, il vous faudra suffisamment réfléchir, choisir les mots justes, le moment propice avant de vous adresser à la famille. Il est important de procéder ainsi afin d’atténuer le choc psychologique que la nouvelle pourrait faire subir aux proches du disparu. Par ailleurs, vous avez plusieurs moyens à votre disposition aujourd’hui pour annoncer de telles nouvelles

A lire également : Qu'est-ce qu'un follicule dominant ?

Faire l’annonce face à face ou par téléphone.

Le tout premier moyen est la voie orale. En effet, lorsque les circonstances sont réunies, le décès peut être annoncé face à face, de vive voix. Mais il faut avouer que c’est difficile de procéder ainsi. L’annonce peut également se faire par téléphone. Cette procédure est de plus en plus adoptée par beaucoup. Cet état de choses pourrait se comprendre lorsqu’on sait qu’il est difficile d’affronter le regard de la famille dans ces conditions. Pleurs, cris, sanglots, chagrins, désarrois ; ces sentiments sont de nature à déstabiliser facilement.

Faire l’annonce par courrier

Les courriers sont également d’excellents moyens pour annoncer un décès à la famille. Ce sont d’excellents canaux de transmission qui mettent le porteur du message à l’abri des émois et du désespoir des membres de la famille. Il peut s’agir d’un avis de décès, d’une carte de décès, d’un faire-part ou d’un simple message envoyé par les réseaux, etc.

A découvrir également : Jumeaux : conseils pour le sommeil ensemble ou en lits séparés ?

Un décès : qui l’annonce à la famille ?

Lorsque le décès survient dans un centre hospitalier, il est conseillé que l’annonce se fasse sur le champ, au sein de l’hôpital.  Le médecin qui était chargé des soins et du traitement serait la personne mieux indiquée pour faire cette annonce. Le cas où le décès est survenu à la maison, la famille devra faire appel à un médecin  ou au médecin de la famille pour les constats d’usage.

Rappelons que le personnel médical n’est pas autorisé à prendre le devant des choses en orientant la famille éplorée vers une entreprise de pompes funèbres. Son rôle consiste surtout à indiquer à la famille le délai dont elle dispose pour organiser les funérailles. Ledit délai, sauf exception est de six jours.

Les différentes étapes à suivre lors de l’annonce d’un décès à la famille

Au-delà de l’annonce, la famille endeuillée doit aussi suivre certaines étapes pour organiser les funérailles et rendre hommage au défunt. Il faut prévenir les proches et amis du décès. Cette tâche peut être déléguée à un membre de la famille ou à un ami proche qui aura le tact nécessaire pour annoncer cette triste nouvelle.

La famille devra ensuite prendre contact avec une entreprise de pompes funèbres pour organiser la cérémonie religieuse ou civile ainsi que l’inhumation ou la crémation selon les dernières volontés du défunt ou celles de sa famille.

En parallèle, des formalités administratives doivent être accomplies comme la déclaration du décès auprès de la mairie où a eu lieu le décès et celle auprès des organismes sociaux (Caisse Primaire d’Assurance Maladie, Caisse d’Allocations Familiales…). Une fois ces étapes terminées, il est temps d’informer les différents prestataires (banques, assurances…) intervenant dans l’environnement financier du défunt afin qu’ils prennent en compte son décès.

Comment soutenir la famille après l’annonce d’un décès

Après l’annonce du décès, la famille endeuillée a besoin de soutien et d’attention. Voici quelques gestes à adopter pour les aider dans cette période difficile.

Il faut présenter ses condoléances à la famille en leur rendant visite ou en envoyant une carte. Ces témoignages de sympathie peuvent apporter un peu de réconfort aux personnes touchées par le décès.

Il faut leur accorder votre temps et vos oreilles attentives pour qu’ils puissent parler librement de leur peine et de leurs souvenirs avec le défunt. N’hésitez pas à proposer votre aide au quotidien (courses alimentaires, etc.) qui peut soulager considérablement une famille dépourvue après un tel événement.

N.B.: À noter que tous ces gestes ne doivent être faits qu’une fois avoir obtenu l’accord préalable et exprimé clairement auprès des membres concernés.

Articles similaires

Lire aussi x